Les idées sont une arme.

Et pourtant l’expression publique des militaires et le débat, même interne, ne vont pas de soi selon les époques. Parfois confondus avec une remise en cause de l’ordre hiérarchique, ils le renforcent au contraire en enrichissant la pensée collective et donc en contribuant à l’élaboration de la décision juste.

À l’heure de la guerre intégrale et de la bataille cognitive que nous mènent sans relâche nos adversaires terroristes comme certaines puissances, il faut s’armer d’idées pour vaincre. Pour nous surprendre et compenser son infériorité matérielle et technologique, l’adversaire déborde de créativité intellectuelle, d’originalité hors limites. Dans ces conditions, les officiers, qui sont destinés à concevoir la stratégie militaire de la France et conduire ses opérations, doivent être capables de réfléchir et de s’exprimer sur tous les sujets qui traitent de la guerre, ce « fait social total ». La paresse et le conformisme sont nos pires ennemis. Il n’y a que ceux qui ne s’expriment pas qui ne risquent pas la critique. Mais ceux-là se rendent complices d’une défaite annoncée : celle des idées.

Or on reconnaît un grand chef à sa personnalité, à son caractère et à sa vision, donc à ses idées, même si elles dérangent.
Aujourd’hui, les officiers de l’armée de Terre de l’École de Guerre - Terre prennent la parole avec conviction mais dans un esprit toujours constructif et responsable.

Il leur manquait une tribune pour faire connaître leurs idées novatrices.

Le Franc-Tireur Terre répond à ce besoin.

La formation des officiers stagiaires, pratique et appliquée pour préparer les grands affrontements aéroterrestres futurs, comprend du temps dédié à la réflexion. Leurs apprentissages s’enrichissent de leur expérience opérationnelle et du fruit de leur intelligence qu’elle soit conceptuelle ou empirique. Ainsi, ils offrent dans cette revue des réflexions originales, parfois en marge des orientations officielles, et ils osent explorer des champs encore en friche.
Bonne découverte.

Général de division Pierre-Joseph GIVRE, directeur du CDEC

Le Franc-Tireur Terre n° 01. Novembre 2022. Les rubriques :

  • Commander et optimiser notre ressource humaine
  • Concevoir et manoeuvrer
  • Anticiper la guerre de demain
  • S'engager avec nos partenaires
  • Manoeuvrer dans tous les champs

 

Couverture Le Franc-tireur Terre

Cet article se propose de prendre pour base « Sous le feu : réflexions sur le comportement au combat », écrit par le LCL Michel Goya, d’en tirer certains invariants de l’histoire du fantassin et de considérer les effets de la plus-value potentielle que la robotique militaire peut apporter au comportement du soldat dans les situations de combat, ainsi qu’en corolaire, ce que l’utilisation de robots par l’ennemi pourrait avoir comme effet sur ce même comportement.

Lire la suite...

Dans cette contribution nous approcherons la notion de combat à haute intensité uniquement sous l’angle particulier des confrontations mettant en œuvre des objets technologiques en nombre potentiellement très grand, liés par un réseau d’interactions complexe, permettant des échanges d’informations, de données, à très haute fréquence, caractérisés éventuellement par des actions non-locales (action sur plusieurs sites géographiques différents) et pouvant se déplacer à très grande vitesse.
La maîtrise d’un combat visant à contrer une attaque de ce genre dépasse largement les capacités cognitives et perceptives humaines.

Lire la suite...

S’il est vrai que la perspective de la mort du soldat au combat peut apparaître comme une « hypothèse de travail », celle d’une blessure au combat l’est tout autant, si ce n’est plus. À cet égard, ces OPEX ont été sources de blessures tout aussi bien physiques que psychiques, avec les spécificités liées aux conflits asymétriques récents - notamment en Afghanistan et au Mali.

Lire la suite...

Le deuxième article s’intéresse à la multidimensionnalité, qui caractérise les engagements militaires contemporains et qui ont donné naissance au concept de guerre hybride. L’auteur se propose d’étudier la place du droit comme dimension et mode d’action particulier de cette forme de guerre à travers le concept de lawfare. Ce dernier permet en effet de penser l’intégration grandissante du droit dans les stratégies des acteurs pour atteindre leurs objectifs politiques ».

Lire la suite...

S’il est vrai que la mission essentielle des armées est « de préparer et d'assurer par la force des armes la défense de la patrie et des intérêts supérieurs de la nation », leur engagement peut également les amener à apporter leur concours à des missions dévolues d’ordinaire aux forces relevant du ministère de l’intérieur. À ce titre, l’armée de Terre, au même titre que l’ensemble des armées, agit sur le territoire national dans un cadre strict et défini légalement, en particulier par deux textes majeurs, à savoir l’instruction interministérielle du 18 janvier 1984 et l’instruction interministérielle n° 10100 de 2017. Celles-ci précisent justement le contexte et le cadre d’emploi des forces armées, en l’occurrence le processus de réquisition des moyens militaires sur une durée définie, en accord avec la règle dite des « 4 i ». Hors de la réquisition, les forces armées peuvent également agir sur le territoire national sous l’effet d’une demande de concours émanant d’un autre ministère que celui des armées. Ce concours des armées se différencie du cadre de la réquisition dans le fait que l’intervention des moyens militaires génère un remboursement - prévu dans un protocole d’accord avec l’autorité établissant la demande. L’opération Héphaïstos se situe dans ce cadre réglementaire de la demande de concours.

Lire la suite...

Nos auteurs écrivent pour le grand public.

 


20221205 VA EDITIONS AFFRONTER L INCERTITUDEAffronter l'incertitude, décider en situation de crise.

N. Gourdin, S. Rallon, F. Jordan. VA ÉDITIONS
1 vol. 16 x 24. 150 pages. Décembre 2022.

Dans un monde de plus en plus individualisé, l’absence de préparation au traitement rationnel et émotionnel des informations représente un danger pour la stabilité du fonctionnement cérébral des individus. Ce stress cognitif est à l’origine de nombreux troubles du comportement qui sont autant de freins au bien-être et à la performance des personnes. 

Si de nombreuses techniques thérapeutiques existent pour traiter les troubles post-traumatiques, force est de constater que rien n’est véritablement entrepris en amont de l’exposition aux facteurs déclenchant les pathologies. Il y a un besoin croissant d’améliorer la résistance et la résilience des individus. Qu’ils puissent être plus performants tout en disposant d’une protection efficace face à une exposition provoquant l’installation de troubles du comportement. 

Dans ce combat cognitif, c’est tout naturellement vers l’armée et les environnements dégradés auxquels les militaires sont confrontés, que cet ouvrage propose de chercher des méthodes. Celles-ci permettent d’atteindre les conditions d’un aguerrissement mental propre à faciliter l’évolution des personnes dans un environnement en état de crise permanente avec plus d’aisance et en subissant le moins de dommages comportementaux possibles. 

Le Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (CREC) s’associe au pôle études et prospective du CDEC pour proposer un cycle de 7 analyses sur les mutations en cours et à venir du combat aéroterrestre. Certains aspects-clés de ces évolutions y seront abordés, en s’appuyant sur les expertises des chercheurs du CREC dans des domaines aussi variés que la robotique, l’IA ou les questions juridiques.

Lire la suite...

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.