Elle constitue l’une des quatre écoles de l’enseignement militaire supérieur-Terre (EMS-T). À ce titre, elle bénéficie de la synergie de l’ensemble de ces écoles. Elle a pour mission principale de concevoir, organiser et conduire la formation de cursus des officiers de réserve selon quatre étapes : stage d’initiation aux techniques d’état-major (SITEM), stage de certification d’état-major (SCEM), cours supérieur des officiers de réserve spécialistes d’état- major (CSORSEM), brevet technique d’études militaires générales (BTEMG). Elle fait de même pour des stages d’adaptation, principalement au profit des officiers et sous-officiers de la chaîne OTIAD et des officiers adjoints réserve servant en unité ou en grand commandement.

L’ESORSEM met sur pied un exercice spécifiquement conçu pour l’engagement sur le territoire national. Elle prépare aussi la mise en scolarité des stagiaires français dans les académies canadiennes de Toronto et Kingston. Ces formations sont largement ouvertes à l’interarmées et à l’international.

Sa proximité avec les états-majors centraux et les organismes de décision lui permet d’exploiter aisément les informations et les retours d’expérience issus de l’ensemble du ministère des Armées et d’autres organismes de l’administration centrale. Elle est associée aux études concernant la réserve (gouvernance, formation, cursus).

Elle participe au rayonnement du CDEC via une lettre d’information, la lettre des ORSEM. Elle évolue en symbiose avec la Réunion des ORSEM qui anime le réseau ORSEM et qui permet de conserver un lien régulier et actif avec tous ses stagiaires et anciens stagiaires répartis dans la société civile.


En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.